Taureaux non reconnus de race pure

Le développement de la race Jersiaise est très fort depuis quelques années et la race a été introduite dans de nombreux élevages notamment Holstein. De nombreux taureaux élites Jersey ont été utilisés sur des vaches Holstein aux USA dans le cadre de l’expansion de la race. Les veaux qui en ont été issus qui avaient une apparence Jersiais ont été inscrit dans le livre généalogique Jersiais américain. Ceci a eu un impact sur les jeunes veaux mâles qui sont entrés dans les programmes de sélection nord-américains. L’association US Jersiaise a travaillé sur la généalogie des animaux et la génomique pour éviter les confusions de pureté de la race.

L’OS Jersiaise France attire l’attention de tous les éleveurs sur ces nouveaux indicateurs disponibles afin de pouvoir faire les choix génétiques éclairés et en toute connaissance de cause.

Liste des Taureaux Jersiais commercialisés en France qui ne sont pas reconnus de race pure dans le livre généalogique mais qui seront identifiés de race 15

Explication :

LE BBR

Depuis avril 2016, les USA  utilisent le BBR, un nouvel indicateur génomique sur les pedigrees dans chaque race Holstein, Jersiaise, Brune, Ayrshire et Guernesey. Il s’agit d’un chiffre qui va de 0 à 100 et qui indique le % de contribution de la race principale à l’ADN d’un animal. Cette valeur est basée sur la lecture de son génotypage et non de son ascendance (parents/grands-parents/arrières grands-parents/etc.).

BBR est l’abréviation anglaise de « Breed Base Representation ». Cet indicateur est très utile pour les animaux croisés : cela permet de connaitre précisément au niveau du génome la contribution de chaque race utilisée dans le croisement.

Les associations américaines des races laitières considèrent qu’un animal avec un BBR de 94% ou plus est de race pure et apparaitra donc automatiquement avec un BBR de 100% sur son pedigree.

Dans le cas de la race Jersiaise, cette valeur BBR est très importante pour connaitre la composition raciale des taureaux Jersiais dont les pedigrees ne remontent pas suffisamment de générations enregistrées au Livre Généalogique.

Generation Count ou « Nombre de Générations »

En même temps que le BBR, l’association américaine Jersiaise a mis en place le « Generation Count » dans tous les pedigrees Jersiais. Il s’agit d’un chiffre entre accolade de 1 à 6 à la fin du nom de l’animal pour indiquer le nombre de générations enregistré et continu d’ascendant Jersiais inscrit au Livre Généalogique (LG) américain. Si le chiffre 1 à 6 apparait dans le nom, cela signifie qu’il y a dans la généalogie de l’animal un ascendant Jersiais non enregistré ou un ascendant d’une autre race. Au-delà de la 6ème génération et si aucun chiffre n’est indiqué dans le nom du taureau, cela signifie que le taureau est de race pure avec 7 générations connues au minimum.

Exemple du taureau PLUS :

SWEETIE PLUS IATOLAS BOLD (5}

Il compte 5 générations enregistrées au LG américain : son arrière arrière grand-mère (AAGMM) était la première femelle à avoir une filiation enregistrée au LG américain. La valeur BBR du taureau PLUS est de 100 ainsi que toutes les générations connues : il est donc considéré de race pure dans le LG américain et également au niveau européen.

Autres exemples des taureaux MARLO et VANDRELL:

FARIA BROTHERS MARLO {2}-ET

Il ne compte que 2 générations enregistrées et reconnues au LG américain. La mère de MARLO, Faria Brother Action Dean Smith {1} a seulement son père (ACTION) et sa mère Faria Brothers 1236 enregistrés au LG américain. La vache « Dean Smith » a un BBR de 74% : on peut en déduire que c’est une vache de 2ème génération d’un croisement d’absorption. Et même si sa mère 1236 n’a pas de filiation enregistrée, il est très probable que ce soit une F1 issue d’un père Jersiais et d’une mère Holstein. Le Taureau MARLO a lui-même un BBR de 89% et donc une part de sang Holstein dans son ascendance, son arrière grand-mère.

 

 

 

 

 

 

FARIA BROTHERS VANDRELL {2}-ET

Le taureau VANDRELL est un demi-frère de MARLO, tous deux descendent de la même vache « Dean Smith ». Il présente un BBR de 87% et un nombre de génération de {2} et lui aussi n’est pas reconnu de race pure, raison pour laquelle Jersiaise France a décidé de l’écarter de sa gamme de taureaux.

Au sens européen, ces animaux ne sont pas reconnus de race pure.

Préfixe JX

Depuis février 2017, l’association américaine a actualisé sa base de données en ajoutant un autre indicateur dans le nom figurant sur les pedigrees : le préfixe JX  signifie que l’animal contient au moins un ancêtre sur 6 générations qui n’est pas de race Jersiaise.

Conséquences pratiques en France

En France, ces taureaux importés avec un BBR inférieur à 94% ou un nombre minimum de 3 générations sont enregistrés avec le code race 15. Lorsqu’ils seront utilisés sur des vaches Jersiaises codées 15, les descendants seront aussi enregistrés avec le code 15 de la race Jersiaise. En revanche ils ne seront pas reconnus de race pure dans le Livre Généalogique français.